ⓘ Rue de Gramont

                                     

ⓘ Rue de Gramont

La rue de Gramont est une voie publique située dans le 2 e arrondissement de Paris. Elle débute au 12, rue Saint-Augustin et se termine au 15, boulevard des Italiens. Elle est le prolongement de la rue Sainte-Anne vers le nord.

                                     

1. Historique

En 1726, madame la maréchale, duchesse de Gramont, et Adrien Maurice duc de Noailles, agissant comme exécuteurs testamentaires du maréchal de Gramont, exposèrent à Louis XV quétant obligés de vendre les biens provenant de cette succession, dans lesquels se trouvait compris lhôtel de Gramont, situé rue Neuve-Saint-Augustin, il leur serait facile de trouver des acquéreurs si celui-ci voulait bien leur permettre douvrir deux rues sur lemplacement dudit hôtel.

Des lettres patentes données à Marly, le 19 février de la même année, autorisèrent:

1 - Louverture dune rue de 4 toises de largeur qui serait nommée rue de Grammont, et dont le tracé serait fait en deux lignes parallèles depuis la rue Neuve-Saint-Augustin jusquau nouveau rempart planté darbres ; 2 - louverture dune autre rue de 4 toises de largeur, depuis ladite nouvelle rue de Grammont jusquà celle de Richelieu, en passant dans un cul-de-sac déjà formé sur le terrain de lhôtel de Ménars, laquelle prendrait la dénomination de rue de Ménars.

Il ny eut aucune suite à cette autorisation, et les lettres patentes ne furent registrées au Parlement de Paris que le 21 août 1763. Labbé Clément se rendit adjudicataire de lhôtel, et sollicita en 1765 le renouvellement des lettres patentes de 1726, en demandant toutefois à introduire une légère modification au tracé de la rue projetée sous le nom de rue Grammont.

Un arrêt du conseil dÉtat du Roi, à la date du 26 février 1765, accorda cette autorisation, qui fut continuée par lettres patentes du 1 er juillet suivant, registrées au Parlement le 19 du même mois, qui marque le début de louverture de la "rue de Grammont" qui deviendra ensuite "rue de Gramont".

                                     

2. Bâtiments remarquables et lieux de mémoire

  • N o 28: tailleur Lebois 1837-1840.
  • N o 30: siège du Grand cercle républicain 1898-1900.
  • N o 3: adresse des éditions Alphonse Leduc en 1874
  • N o 2: hôtel où résida en 1873 Antoine de Tounens, éphémère roi dAraucanie et de Patagonie
  • N o 27: le banquier, homme politique et gouverneur de la Banque de France Jacques Laffitte habite à ce numéro à partir de 1810.
  • N o 19: le docteur Blanchet y a habité et y meurt à son domicile le 21 février 1867.
  • N o 26: Gaetan Lo Méo, grand tailleur parisien, y eut ses salons-ateliers de 1926 à 1968.
  • Dans cette rue se trouvait le Cercle de la rue de Grammont, fondé en 1819 et dissout par la police en 1826. Ce fut le premier cercle parisien inspiré par lexemple des clubs anglais.
  • N o 14: Étiennette Le Marquis, ancienne baronne de Villemomble, maîtresse de Louis-Philippe dOrléans y a habité et y meurt à son domicile le 9 février 1806.
                                     

3. Bibliographie

  • Jean de La Tynna, Dictionnaire topographique, étymologique et historique des rues de Paris, 1817.
  • Jacques Hillairet, Dictionnaire historique des rues de Paris.
  • Félix et Louis Lazare, Dictionnaire administratif et historique des rues de Paris et de ses monuments.