ⓘ Gokaidō

                                     

ⓘ Gokaidō

Les Cinq Routes dEdo, ou Gokaidō étaient, durant lépoque dEdo, cinq routes majeures partant de la ville dEdo.

Les cinq routes étaient:

  • la Kōshū Kaidō 甲州街道, rejoignant Kōfu
  • la Ōshū Kaidō 奥州街道, rejoignant divers lieux au nord du Japon, notamment Shirakawa
  • la Nakasendō 中山道, rejoignant Kyōto à travers les montagnes
  • la Nikkō Kaidō 日光街道, rejoignant Nikkō
  • la Tōkaidō 東海道, rejoignant Kyōto en suivant la côte
                                     

1. Caractéristiques

La première route est le Tōkaidō, qui relie Edo à Kyōto. Cette artère, jalonnée de cinquante-trois "stations" ou relais, est la plus importante et la plus fréquentée, et longe par endroits le littoral, représentant une distance totale denviron 500 km. Les voyageurs mettent à peu près deux semaines à la parcourir, la plupart du temps à pied, mais aussi à cheval, en chaise à porteurs ou en palanquin, selon leur aisance financière.

La seconde sappelle le Kiso Kaidō. Appelée aussi route du Nakasendō cest son nom officiel, et dotée de soixante-neuf stations, elle relie également Edo à Kyōto, mais par un parcours alternatif, passant par le centre de Honshū, doù son nom, qui signifie "route de la montagne du centre".

Les trois autres routes sont:

  • enfin, le Nikkō Kaidō et ses vingt et une stations, qui relie Edo à Nikkō Tōshō-gū, dans lactuelle préfecture de Tochigi, vers le nord-nord-ouest dEdo.
  • le Kōshū Kaidō, avec ses quarante-quatre stations, qui relie Edo à la province de Kai, préfecture de Yamanashi, à louest dEdo, avant de rejoindre la route du Kiso Kaidō ;
  • le Ōshū Kaidō, avec ses vingt-sept stations, reliant Edo à la province de Mutsu, préfecture de Fukushima, au nord dEdo ;