ⓘ Loisir

Station thermale

Une station thermale, aussi appelée station hydrominérale, ville deaux ou ville thermale, est un type de station touristique dans laquelle sont aménagés un ou plusieurs établissements spécialisés dans le traitement daffections diverses par les eaux minérales.

Divertissement

Un divertissement est une activité qui permet aux êtres humains doccuper leur temps libre en samusant et de se détourner ainsi de leurs préoccupations. Les divertissements forment lessentiel de la famille plus large des loisirs: par exemple, une conversation, amicale et plutôt inattendue, entre anciens collaborateurs sera un loisir notable dans lentreprise sans être un divertissement. Le divertissement a été étudié par différents philosophes, en particulier Blaise Pascal. Depuis lère de la société de consommation et des loisirs, il est devenu un secteur dactivité économique florissant nota ...

Parc aquatique

Un parc aquatique est une installation de loisirs et de détente, entièrement ou partiellement couverte et parsemée dattractions aquatiques telles que des piscines, des piscines à vagues, des plages naturelles ou synthétiques, des jacuzzis, des toboggans aquatiques, des rivières paresseuses, divers brumisateurs ou fontaines. Les parcs aquatiques les plus évolués peuvent aussi proposer de puissantes installations créant des vagues artificielles, permettant de pratiquer diverses pratiques sportives telles que le surf, le bodyboard, des installations éventuelles daquagym avec vélos, etc.

Datcha

Le mot provient du verbe dat дать "donner" en russe. Il désignerait à lorigine un gîte dété "donné" par le tsar à un membre de la cour: certains estiment que le mot est utilisé depuis Pierre Ier le Grand, qui encourageait la construction des résidences dété. Du russe, ce mot passa à dautres langues slaves, notamment à lukrainien et au biélorusse. Selon Le Petit Robert, son apparition en français remonte à 1843.

Année scolaire

L année scolaire délimite le début et la fin des leçons, échelonnées sur une année, de la plupart des écoliers. La période de lannée scolaire peut varier dune institution denseignement à lautre. Dans lhémisphère nord, elle commence généralement du début du mois de septembre jusquau mois de juin, mais certains pays dAsie la font commencer en avril. Dans lhémisphère sud, elle commence plus souvent en janvier / février.

Cottage

Un cottage est une forme darchitecture vernaculaire traditionnelle de type maison de campagne du Royaume-Uni. Le nom de ce concept typiquement anglais est repris dans plusieurs langues européennes pour désigner une maison de campagne plus ou moins typique. Au Québec, un cottage est une maison unifamiliale de deux étages hors sol.

Naturisme

Le naturisme est un mode de vie impliquant une pratique collective du nudisme, et basé sur lidée de retour à létat naturel. Au fil des années, le terme de "naturisme" a évolué. Il fut dabord présenté, vers le XVIII e siècle comme une doctrine médicale basée sur les travaux dHippocrate. À partir du XX e siècle, le naturisme est décrit comme une approche vers le nudisme et le végétarisme.

Vacances

Le concept des vacances est lié à lapparition des civilisations urbaines, contrairement au monde agricole qui, à cause du climat, ne dicte pas un rythme de travail continu tout au long de lannée. Au Moyen Âge, il existait déjà en Europe de lOuest des "vacances" qui correspondaient à la période des moissons en été où les universités fermaient pour permettre à tous daller travailler aux champs. Au XIX e siècle, les vacances se répandent dans toute laristocratie et la bourgeoisie dEurope occidentale. Elles correspondaient donc à la période où les classes supérieures de la société quittaient l ...

                                     

ⓘ Loisir

English version: Recreation

Le loisir est lactivité que lon effectue durant le temps libre dont on peut disposer. Ce temps libre soppose au temps prescrit, cest-à-dire contraint par les occupations habituelles ou les servitudes qu’elles imposent.

Le mot, dérivé du verbe latin licere "être permis", renvoie, au début du XII e siècle, aux notions positives de "liberté", et d "oisiveté". Puis, à partir du XVIII e siècle, il évolue vers le sens de "divertissement".

                                     

1.1. Historique LÂge dor et la perte du Paradis terrestre

Les textes fondateurs de la civilisation judéo-chrétienne décrivent un état originel de lhumanité de type idyllique Âge dor, où les degrés de liberté et de loisir semblent majoritaires. Puis, lHomme est chassé de ce paradis à la suite de la consommation du fruit de lArbre de la connaissance. Cet "usage de la connaissance" semble correspondre à ce qui sest produit au moment de la révolution néolithique lorsque, sous la pression démographique, la conception hédoniste du chasseur-cueilleur représentée par Abel est supplantée par un nouvel ordre représenté par Caïn marqué par la raréfaction des biens et la nécessité du travail. Cest linjonction fameuse de la Bible au chapitre de la Genèse: "Désormais tu travailleras à la sueur de ton front". Lère du loisir et la société de labondance et de la gratuité sont rattrapées par une nouvelle formulation du principe de réalité.

                                     

1.2. Historique Antiquité et Moyen Âge

Consécutivement à cette vision primitive, le Loisir se définit dans lAntiquité païenne par deux mots:

  • en grec "Skholè" qui a donné le latin "schola" et le français "école"
  • en latin, "otium" le mot qui désigne le temps de loisir, et qui a donné le français oisif, qui est lopposé du "negotium" nec-otium: le non-loisir, qui a donné naissance en français au terme de négoce.

Sénèque loue les mérites de l otium et le considère comme la caractéristique de l’homme vraiment libre – mais en ajoutant qu’il est bon de le consacrer à un rôle social ou politique dans la cité. Cette vision est une dimension fondamentale qui trouve son prolongement dans la conception aristocratique: lHomme "noble", laristocrate, sintéresse davantage à lactivité libre quà lactivité contrainte: le travail est considéré comme une servitude de lêtre de condition inférieure.

Les préceptes évangéliques aboutissent aux mêmes conclusions, sur la base dune réflexion différente: Ils sont en effet un appel à ne pas perdre sa vie dans les futilités terrestres mais à la gagner en sachant discerner lessentiel:

"Voyez les lis des champs: ils ne filent ni ne cousent et pourtant jamais Salomon n’a été vêtu comme eux dans toute sa gloire. Que sert à l’homme de gagner l’univers s’il vient à perdre son âme?" Matthieu, 16.26 "Celui qui cherche à conserver sa vie la perdra, tandis que celui qui perd sa vie à cause de moi, la retrouvera." Matthieu, 10.39

Plus tard, Thomas dAquin ajoutera lidée du loisir nécessaire en tant que moment réparateur.

                                     

1.3. Historique Temps modernes

La Conférence internationale du travail, Genève, en 1924, p. 644 dispose dans ses conclusions: "Considérant quen adoptant dès sa première session, à Washington, une Convention sur la durée du travail, la Conférence générale a eu notamment pour objet de garantir aux travailleurs, outre les heures de sommeil nécessaires, un temps suffisant pour faire ce qui leur plaît, ainsi que lindique exactement létymologie du mot "loisirs".

Mécanisation et informatisation libèrent progressivement l’homme de nombreux travaux physiques pénibles, dans le même temps il est vrai qu’il charge son mental: transports domicile-travail, complexité administrative souvent accrue, difficultés liées à une mauvaise ergonomie en informatique, travaux nerveusement pénibles, etc. Ainsi, le temps de travail "comptabilisé" diminue globalement et la réduction du temps de travail dégage pour chacun plus de "temps libre".

Ce temps libre permet de participer à plusieurs activités autres que celles consacrées à la "survie" ou à la "reproduction". Ainsi, s’investir dans des associations, développer ses compétences ou exercer une activité différente.

Il est difficile de déterminer si le phénomène a été accompagné ou non d’un développement de l’activité intellectuelle. Difficile aussi de savoir si ne se développe pas une sorte d’ "activisme des loisirs" qui nous amène à neutraliser nous-mêmes en activités diverses ce qui aurait pu constituer, avant mobilisation à d’autres fins, un temps le loisir. Le problème du manque de temps semble ainsi en augmentation et non en diminution depuis les années 1960, au moins dans les grandes villes.

Un auteur comme Jeremy Rifkin estime que nous acheminons à terme vers une société sans travail. Avant qu’une telle situation n’émerge, si elle le fait un jour, il faudra améliorer les points suivants:

  • les conditions de travail ;
  • les conditions d’existence et de "fin de vie" des citoyens.
  • la durée du travail, dans une année et en nombre d’années de la vie ;

Ceci contribuera sans doute à ce que cette réduction de volume de travail se traduise plutôt par une redistribution de l’activité, ce qui permettrait d’alléger le temps de travail, au lieu de se traduire par une concentration de l’activité, qui produirait du chômage.

Le philosophe Bertrand Russell a abordé cette question dans deux de ses ouvrages: Essais sceptiques et un ouvrage de jeunesse, Le monde qui pourrait être avec lequel il prit quelque distance par la suite.

                                     

1.4. Historique Loisir et loisirs: glissement sémantique

On qualifie également le loisir de "temps libre", soit un temps usuellement consacré à des activités essentiellement non productives d’un point de vue macroéconomique, activités souvent ludiques ou culturelles: bricolage, jardinage, sports, divertissements. Cela a entraîné par la suite un glissement sémantique du terme "loisir" temps libre vers celui de "loisirs" divertissements et sports.

Le mot a commencé à accuser ce glissement de sens dans les années 1960-70, sans doute à la suite de son usage répété dans l’expression "civilisation des loisirs". Beaucoup usent du terme comme synonyme de "divertissement", ce qui constitue une déviation importante de signification.

Lexpression "industrie des loisirs" fait directement écho à cette notion de loisirs-divertissements, en proposant une vision productiviste voire mercantile de la production de biens et de services propres à satisfaire les besoins des ménages liés à leur temps de loisir: on considère ici que ce temps est consacré à la consommation de masse, pour s’occuper.

                                     

2. Expressions

  • Hobby
  • Un "violon dIngres" désigne un loisir, par analogie avec la carrière de Jean-Auguste-Dominique Ingres comme deuxième violon à l’orchestre national du Capitole de Toulouse.
  • Passe-temps, nommé dorigine misbaha en arabe, comme étant un objet religieux, il lest toujours pour certains, mais aussi utilisé de nos jours comme article accessoire, sous le nom "passe-temps".
                                     

3. Bibliographie

  • Paul Yonnet, Travail, loisir, Temps libre et lien social, Gallimard, 1999
  • Joffre Dumazedier, Vers une civilisation du loisir?, Seuil, Paris, 1962
  • Laurent Turcot, Sports et Loisirs. Une histoire des origines à nos jours, Paris, Gallimard, 2016.
  • Thorstein Veblen, Théorie de la classe de loisir, 1899
  • Joffre Dumazedier, Sociologie empirique du loisir, Seuil, Paris, 1974
  • Paul Lafargue, Le Droit à la paresse, 1880 lire en ligne
  • Jean-Marie Lafortune, Introduction aux analyses sociologiques du temps hors travail, Presses de l’université du Québec, 2004
  • Alain Corbin, LAvènement des loisirs: 1850-1960, Aubier, Paris, 1995
  • Jeremy Rifkin, La Fin du travail
  • Adret, Travailler deux heures par jour
  • Alvin Toffler, La Troisième Vague
  • Bernard Charbonneau, Dimanche et Lundi, Denoel, 1966, 238p
                                     
  • équestre en pleine nature. Le concept d équitation de loisir est récent, tout comme celui de cheval de loisir Le développement de cette pratique accompagne
  • Un loisir créatif est un loisir qui fait appel à la créativité et à l expression personnelle pour la fabrication artisanale d objets. Les loisirs créatifs
  • naissance aux cirques et aux foires de loisirs La plupart des foires commerciales européennes ont vu leur fonction de loisir être dissociée en un événement à
  • Loisir en Île de France : Diagnostic et Orientations, septembre 2006. Jean Pierre Bouchout et Jacques Lastenet, Les Bases de plein air et de loisir
  • profit de vacances familiales. Les centres de loisirs occupent une place de plus en plus importante dans le loisir quotidien  de proximité. Les structures
  • projets correspondants. L intervenant en loisir est un métier. Au Canada, l intervenant ou le technicien en loisir a pour tâche de planifier, de gérer et
  • l équipement de loisirs et supervise le personnel affecté aux activités. Pour devenir un intervenant en loisir le ministère de l Éducation, du Loisir et du Sport
  • Kraus... L éditeur, tout en se positionnant dans le monde de la lecture - loisir et non dans le créneau de l édition pédagogique, travaille avec le monde
  • pour les sons D autres articles audio Un cheval de loisir est destiné à l équitation de loisir et notamment à la randonnée pour les particuliers. Difficile